NON à l'américanisation!


Dites NON à l'américanisation de la danse-thérapie au Québec.

La profession de danse-thérapeute est présentement minée par l'ingérence des Grands Ballets canadiens de Montréal dans le domaine de la santé, qui, en s'affiliant à l'ADTA (Association américaine de danse-thérapie), appliquent, voire imposent, leur hégémonie.

Vous voulez en savoir plus sur ce dossier? Consultez:

Les gros sabots des Grands Ballets (avril 2013)

Sur quel pied danserez-vous? (août 2017)

Je me souviens... de Ludmilla Chiriaeff (lettre ouverte; sept 2017)


Résistez!

Résistez à la formation américaine de 4500$ (3 mois) offerte en anglais seulement par le "Centre national de danse-thérapie" des Grands Ballets canadiens de Montréal.

Résistez à toute activité tenue par le soi-disant "Centre national de danse-thérapie".

Résistez à la pseudo-association canadienne de danse-thérapie (non-professionnelle), laquelle privilégie la voie américaine, étant foncièrement en conflit d'intérêt dans ce dossier - la présidente est à la fois la représentante de l'ADTA au Canada.

Signez et partagez la pétition en ligne.

Informez vos ami.es, collègues et concitoyen.nes.

Impliquez-vous en communiquant avec Sylvie Marchand par courriel.


Les Grands Ballets - Faire bouger le monde. N'importe comment.